cartepostale_4

cartepostale_2

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

 

Un passé industriel textile

L’industrie de la soie a fait vivre les vallées du Pilat, dans le département de la Loire et de l’Ardèche voisine, pendant plusieurs siècles. Le moulinage (la fabrication du fil par torsion) et le tissage ont marqué l’économie locale et son architecture. Une quinzaine d’entreprises textiles emploient encore aujourd’hui une centaine de personnes dans le Pilat, en tissage, passementerie ou broderie, avec des savoir-faire spécifiques et utilisant des fils de toutes matières . L’ancien moulinage Gabert est construit dans la vallée du Régrillon, en contrebas du viaduc de Pélussin, à 5 minutes à pied du centre bourg par le chemin des Esses, jadis emprunté par les ouvrières.      

Vous souhaitez en savoir plus ?

→ Téléchargez ici la fiche de Pilat Patrimoines sur l'usine Gabert

 

L’Association

En 2012, deux associations, Visages de notre Pilat et Des amis et des livres, entreprennent une collecte de mémoire sur l’histoire industrielle textile. Il en naît, avec l’aide des bibliothèques communales, une exposition, Chemin de soie. Cette exposition a connu un vif succès auprès du public et a donné lieu, ensuite, à des visites de sites industriels, à la création d’un livre et d’un film. Par ailleurs, le Parc du Pilat a entrepris un inventaire participatif du patrimoine bâti textile et a réalisé un diagnostic économique dans ce secteur.

L’association du Moulinage des Rivières s’est créé à la suite de cette dynamique. L’idée de racheter et de réhabiliter le moulinage Gabert, lancée par plusieurs personnes déjà engagées dans la vie locale et culturelle, en a rapidement conquis d’autres.
L’association rassemble maintenant des amateurs de patrimoine, des habitants et des professionnels souhaitant développer de nouvelles activités permettant, entre autres, la création d’emplois en milieu rural, ainsi que des artistes et des artisans susceptibles de travailler sur le site. S’appuyant sur cette diversité de points de vue et d’expériences, tous ont choisi d’élaborer un projet basé sur une démarche participative et respectueuse de l’environnement.

L’enjeu est ainsi de reconvertir un site industriel textile pour y créer, travailler et y habiter.